Découvrez au nord de la Nouvelle-Zélande la Bay of Islands et ses 144 îles. Au départ d’Auckland, nous quittons notre hôte Airbnb avec qui nous avons partagé deux superbes soirées, et nous voilà partis pour un road-trip d’un mois à l’assaut de la Nouvelle-Zélande. Il se dit que la Nouvelle-Zélande réserve de nombreuses surprises aux voyageurs en quête de nature et de plein air. C’est ce que nous allons tenter de découvrir avec pour première destination Bay of Islands (la baie des îles), au nord du pays. D’autres articles sur la Nouvelle-Zélande vous permettront de juger si sa réputation est justifiée. Voici donc pour commencer un aperçu des principales villes parcourues du côté de la Bay of Islands, ainsi que leurs points d’intérêts.

Notez les noms des villes pour la plupart à consonance Maori (difficile à retenir), mais on s’y fait et c’est globalement comme cela dans toute la Nouvelle-Zélande !

Le stop Whangarei

Premier stop sur la route vers la Bay of Islands pour nous dégourdir les jambes. Rien de spécial hormis un paisible petit port doté d’une promenade et d’aires de jeux/sports.

La touristique Paihia de la Bay of Islands

Malgré seulement 1900 habitants, Paihia est la ville la plus touristique de la baie (autant dire que cela reste calme et paisible). Elle regroupe de nombreuses possibilités de logement et est le point de départ des activités autour de la baie.

Plusieurs activités d’une journée peuvent être faites telles que : croisière dans la baie, traversée du « Hole in the Rock », observation de dauphins (baleines et orques selon les périodes), arrêt sur des îles, excursion au Cape Reinga, nage avec les dauphins… pour des prix allant de 100 à 150$ NZ.

En ce qui nous concerne et étant véhiculés, nous avons privilégié la découverte de la baie en longeant la côte jusqu’à Russel. Nous commençons à avoir un premier aperçu de ce que nous réserve la Nouvelle-Zélande : des paysages ruraux à couper le souffle, couplés à un océan d’un bleu magnifique.

La charmante Russel et ses alentours

Qui dirait que Russel fut jadis à la fois : le siège de la plus ancienne colonie européenne, la capitale de la Nouvelle-Zélande, mais aussi surnommée « The Hell-hole of the Pacific » (je vous laisse traduire) car dangereuse et peuplée de brigands et de prostituées ?

Aujourd’hui, la petite ville abrite un peu moins de 900 habitants et quelques uns des plus vieux et historiques bâtiments. C’est en outre un excellent point de départ pour admirer la baie et les îles alentours.

Pour aller à Russel, deux moyens s’offrent à vous : par le ferry depuis Paihia pour 12$ NZ aller-retour et 15 minutes de traversée, ou par la route si vous disposez d’un véhicule. C’est encore une fois le choix que nous avons fait et qui permet de varier les paysages (forêt, baie, plaines..). Il faut juste être assez aventureux et prévoir la journée (beaucoup de conduite) sur des routes parfois fortement caillouteuses.

Les chutes d’Haruru

Pas grand chose à voir à Haruru hormis une petite chute d’eau permettant de se rafraichir. En effet, la région est l’endroit le plus ensoleillé de la Nouvelle-Zélande. Cela explique sans doute pourquoi on y croise de nombreux retraités partis s’installer au soleil dans la Bay of Islands, loin de l’agitation.

chutes haruru

L’authentique Kerikeri

Kerikeri abrite deux bâtiments datant de l’époque où les premiers missionnaire se sont installés en Nouvelle-Zélande : la Stone House (plus vieux édifice en pierre du pays) et la Kemp House. On peut également y voir l’église Saint James et son historique cimetière Maori. Juste en face de ces terres se trouvait un important village Maori où il est possible d’en visiter la reconstitution (Rewa’s village). Une ballade de quelques heures suffit largement à faire le tour de la ville.

L’historique Waitangi

Waitangi est LA ville ayant donné naissance à la Nouvelle-Zélande. C’est l’endroit où le fameux traité unissant deux peuples (Britanniques et Maoris) fut signé le 6 février 1840. Le lieu se visite pour environ 35 $ NZ.

Ce traité affirme la souveraineté de la Couronne d’Angleterre, l’égalité des droits entre Maoris et Britanniques et la propriété des terres Maoris. Encore sujet à des interprétations et à des controverses aujourd’hui, il est toutefois célébré tous les ans lors du Waitangi Day.

C’est ainsi qu’entre les eaux turquoises des 144 îles de la baie et l’histoire de la naissance d’une nation, la Bay of Islands est un bon point de départ pour découvrir la Nouvelle-Zélande…

visiter wantangi

Laisser un commentaire