Après s’être en quelque sorte réconcilié avec le Vietnam du côté de Ninh Binh, nous avons encore quelques jours disponibles avant de rejoindre la capitale, Hanoi, pour visiter la ville et prendre la direction de la Chine, notre dernière étape (même si une surprise nous attend… mais ça, c’est pour plus tard). Ayant prévu une « croisière » sur la baie d’Halong, et devant les prix pratiqués, nous décidons de rejoindre l’île de Cat Ba sur les conseils de nos hôtes.

Notre petit guide illustré de ce qui vous y attend !

  1. La journée en bateau depuis Cat Ba sur la baie de Lan Ha et la baie d’Halong

    La principale raison de notre venue sur l’île de Cat Ba était de réaliser une petite excursion en bateau, afin de découvrir les fameux paysages karstiques propres à la région. Le temps d’admirer le paysage (où on se sent seul au monde), de découvrir au passage un nouveau village flottant et voilà une nouvelle expérience inoubliable organisée à l’abri du tourisme de masse et pour un coût « modique ». Il faut savoir qu’il y a apparemment très peu de différence entre la baie d’Halong et celle de Lan Ha (hormis la taille du site et le nombre de bateaux…).

  2. Petit tour en kayak dans la baie de Lan Ha

    Petit bonus lors de notre journée en bateau : une petite sortie kayak à travers la baie. Quoique, je ne sais pas si l’on peut parler de « bonus » lorsque l’on fait du kayak avec Christelle… (vous êtes prêts à ramer pour deux…?!). Malgré cela, j’ai tout de même apprécié la navigation entre les collines. Un superbe cadre pour faire sa séance de sport…

    kayak cat ba

  3. L’escalade de la mort !!!

    Premier arrêt de notre excursion sur une petite île (Monkey Isand). On suit le guide qui nous emmène vers une sorte de colline. Il nous indique une direction en nous disant de monter. Après deux minutes, on se rend compte qu’il nous a indiqué le chemin direct vers l’enfer !
    Bon ok, j’exagère un peu, mais de tout notre voyage, il s’agit peut-être de l’activité la plus dangereuse que nous ayons faite… ou du moins la moins encadrée. On monte sur des rochers vraiment pointus, sans aucune accroche, sans aucune sécurité…
    Un vrai calvaire pour les quelques voyageurs venus en tongs !!

  4. Direction l’hôpital de Cat Ba…

    Je vous rassure tout de suite ; cela n’a rien à voir l’activité ci-dessus. Il s’agit en réalité d’une grotte-hôpital dont les vietnamiens se servaient durant la guerre. A vrai dire, on se croirait plutôt dans un bunker, à l’abri des regards ! Je soupçonne tout de même un faible respect de toutes les mesures d’hygiène nécessaires à un hôpital. Heureusement, cet hôpital est à présent fermé…

  5. Une balade en scooter, forcément !

    Finalement, on se rend compte qu’en Asie, il y a une activité récurrente et peu chère qui fait toujours plaisir : aller se perdre en scooter dans les coins les plus reculés ! On y découvre des vues panoramiques que l’on ne soupçonnait pas, des spots touristiques inattendus (visite de Cannon Fort), mais surtout des tranches de vies authentiques…

  6. Relax…

    Une autre activité est également devenue essentielle : boire un coup dans un coin sympa pour profiter de l’ambiance ! Rien d’extraordinaire, mais parfois ces petits moments de détente se transforment en de sympathiques souvenirs…

    Tchin !

    repos cat ba

Laisser un commentaire