Le petit village d’El Chalten en Patagonie propose quelques treks à travers le Parc National Los Glaciares…

Le village d’El Chalten:

Sur les conseils d’autres voyageurs rencontrés en chemin, nous décidons de faire les 3 heures de bus reliant El Calafate à El Chalten et d’y passer juste une nuit. Pour information, au moment de notre venue (octobre 2015), le bus coûtait 700 pesos par personne, aller / retour.

La ville en elle-même est très peu peuplée et vit essentiellement du tourisme, la ville attirant randonneurs et grimpeurs.

El Chalten est donc le point de départ de plusieurs treks, dont voici la carte globale (trouvable également sur www.elchalten.com :

treks El Chalten
N’ayant que 2 jours et n’étant pas de grands spécialistes du trekking, nous avons opté pour 2 treks qui nous semblaient faisables.

Laguna Torre :

Les informations données par le village annoncent une durée de 4 heures pour ce trek d’environ 20 kilomètres depuis le centre d’El Chalten, aller-retour. Le premier kilomètre est le plus dur, ce faisant presque exclusivement en montée. A noter un grand moment de joie lorsque l’on aperçoit le premier petit panneau nous annonçant avoir marché 1 des 9 kilomètres du parcours … surtout lorsque l’on pensait en avoir fait bien plus ! Malgré tout, l’environnement vous fait bien vite oublier tout cela.

S’enchainent par la suite différents types de paysages (voir photos ci-dessous) pour finalement arriver au Laguna Torre, où l’on retrouve le glacier Glaciar Grande.

Ci-dessous la « récompense » finale après plus de 3 heures de marche…

El Chalten Laguna TorreA savoir que le retour se fait bien plus rapidement. Nous avons mis moins de 3 heures pour à nouveau refaire les 10 kilomètres menant à El Chalten.

Laguna Capri :

La Laguna Capri est en réalité une des étapes du trek menant vers la Laguna de Los Tres, un trek bien plus conséquent. Faute de temps (bus en fin d’après-midi) et afin de se ménager un peu, nous nous sommes donc arrêtés à cette première étape. Au bord du lac, en fond, l’on aperçoit le Fitz Roy. Cette marche dispose d’ailleurs d’un mirador permettant de voir au mieux la montagne et des condors survolent le sentier.

En bonus, un petit spectacle de Rodéo / Gauchos :

Au retour de notre randonnée vers la Laguna Torre, nous avons eu la chance de tomber sur une petite fête locale, où des gauchos s’essayaient au rodéo. On a de la chance ; il se passe toujours quelque chose là où nous nous arrêtons !

Laisser un commentaire