La ville de Da Lat au Vietnam propose quelques lieux touristiques un peu hors du commun, avec notamment la pagode de Linh Phuoc, assez unique en son genre.

Changement de décor avec la ville de Da Lat. Après avoir fait quelques heures de bus, nous arrivons à notre prochaine destination, dont nous ignorions pratiquement tout, mais qui nous aura laissé notre première vraie bonne impression du Vietnam. Petit compte-rendu de nos visites sur place :

La ville de Da Lat

Non ! Da Lat n’a rien d’un univers impitoyable. Au contraire, avec son lac artificiel et l’un des plus beau golf d’Asie, on y retrouve une certaine douceur de vivre et un peu de calme (ça reste relatif…). Si vous n’aimez pas tout cela, vous pourrez néanmoins vous rendre au marché, en plein centre-ville, qui est certainement l’endroit le plus bouillonnant de la ville.

Ancienne station climatique de l’Indochine française, on y retrouve également des villas normandes, des chalets et une cathédrale. On se croirait presque chez nous ! Bon, ok, j’exagère, mais l’ambiance romantique de la ville aura eu le mérite de nous donner un petit break après la folie d’Ho Chi Minh Ville. Après tout, ce n’est pas pour rien que Da Lat fut également surnommée « le Petit Paris« .

La Pagode de Linh Phuoc

Après un peu plus de 2 mois en Asie, visiter des temples c’est un peu comme manger du riz ou des nouilles… on aime bien, mais on ferait bien autre chose quand même. Sauf que cette fois, la visite de la pagode de Linh Phuoc sort du lot ! Un peu excentrée de la ville (mais seulement à quelques kilomètres néanmoins), le temple se distingue par son architecture de verre et de porcelaine. Clairement, cela change complètement des autres temples que nous avions pu voir jusqu’à présent, et l’on en prend plein les mirettes.
Vu le niveau de détail, je n’ose pas imaginer la patience et le nombre d’hommes nécessaires, pour notamment réaliser le hall principal :

pagode linh phuoc da latMais c’est au final l’ensemble du temple qui vaut le déplacement. Nous avions rarement vu une pagode de ce style, aussi colorée…

Les temples aux alentours de la pagode (à quelques dizaines de mètres seulement) sont eux aussi à visiter.

Étape indispensable si vous êtes de passage à Da Lat, nous nous y sommes pour une fois rendus en taxi, le tarif étant plus qu’accessible…

La statue dorée de Bouddha

Accessible à pied depuis le centre-ville, si vous acceptez de marcher un peu, une grande statue de Bouddha « domine » la ville de Da Lat (elle est tout de même bien moins visible que le Christ Rédempteur par exemple). Et ça tombe bien, j’adore les grandes statues !
Nous n’avons aperçu que très peu de touristes lors de notre visite et il faut bien dire que le potentiel du site ne semble pas vraiment exploité : pas de vraie entrée, pas de panneau signalant le lieu… le plus simple est de suivre la statue du regard et de se diriger dans sa direction (encore faut-il être dans le bon quartier de la ville).
Pourtant, le lieu n’est pas dépourvu d’intérêt, surtout si comme nous, vous aimez prendre quelques clichés… et en plus, l’entrée est gratuite !

Voici ci-dessous un petit best-of de nos photos sur ce site :

La « Crazy House »

Et si, finalement, vous décidez de vous installer à Da Lat, et bien sachez que les services de l’urbanisme n’ont pas l’air très regardant quant aux types de constructions entreprises par leur citadins… C’est ainsi que la ville abrite l’une des maisons les plus étranges au Monde !
En réalité, il s’agit de bien plus qu’une maison puisque le lieu est également un hôtel actuellement actif.
Les escaliers y sont plus tordus les uns que les autres (voir parfois carrément dangereux), les chambres semblent avoir été conçues par un architecte sous cocaïne, les jardins regorgent de bizarreries… bref, peut-être la visite immobilière la plus insolite de notre vie !
Pour s’y rendre, pas de problème. Le lieu est facilement accessible à pied depuis le centre-ville. Si vous hésitez, sachez que l’entrée ne nous a coûté que 3€ (à deux).

Et bien d’autres choses…

Nous ne sommes restés que 2 jours sur Da Lat, timing obligeant. Mais si vous avez un peu plus de temps que nous, la ville vous offre d’autres possibilités d’activité : une montée en téléphérique au Thien Vien Truc Lam qui offre un beau panorama des environs, quelques chutes d’eau (dont la Elephant Fall), des balades organisées en vélo ou en moto… bref, de quoi s’occuper encore quelques jours !

Laisser un commentaire