Premier arrêt au Vietnam dans la plus grande ville du pays : Ho Chi Minh Ville, autrefois nommée Saigon. Bienvenue au pays de l’Oncle Ho !

Autant le dire tout de suite : Ho Chi Minh Ville ne se distingue pas par son charme et par sa douceur de vivre. Vous remarquerez tout d’abord que la circulation y est complètement dingue ! Avec en moyenne un cyclomoteur par adulte, vous entendrez en permanence le retentissement des klaxons et le rugissement des moteurs. Les files d’attente aux feux tricolores peuvent faire jusqu’à quelques dizaines de mètres et il n’est pas rare de voir des mobylettes rouler sur le trottoir pour gagner quelques secondes… Le pire reste peut-être la traversée d’un (soit-disant) passage piéton. Ne surtout pas se fier au piéton vert qui s’allume (s’il y en a…) ! Ceci dit, Ho Chi Minh Ville propose tout de même son lot d’activités…

Que voir à Ho Chi Minh Ville ?

Musée de la guerre du Vietnam

Une des principales attractions touristiques de la ville est son musée des vestiges de la guerre du Vietnam. Quoique, le lieu est peut-être à éviter si vous êtes dépressif… En effet, après avoir passé en revue les quelques avions, tanks et autres mitraillettes dans la cours d’entrée, vous serez ensuite exposé aux horreurs de la guerre en parcourant les 2 étages du bâtiment. Au programme, une rétrospective illustrée du conflit qui opposa les vietnamiens aux américains durant près de 20 ans.
De nombreuses photographies, certaines mondialement connues, tapissent les murs du musée. Aucune concession n’est faite et les pires horreurs sont exposées. La visite se termine notamment par des portraits d’enfants (certains nés très récemment) déformés par l’agent orange, largement utilisé par les américains durant la guerre.

De nombreuses statistiques viennent exposer les pertes humaines, les sommes monumentales dépensées par les américains pour financer cette guerre, les centaines de milliers de tonnes de bombes lâchées sur le sol vietnamien…
Au passage, on commence à se rendre compte de l’importance d’Ho Chi Minh (l’homme, cette fois) au Vietnam. Impossible de passer quelques jours à Ho Chi Minh Ville sans apercevoir son portrait. De nombreux encadrés lui sont bien sûr consacrés à l’intérieur du musée.
Bien que la visite du musée soit loin d’être l’activité la plus fun, elle reste un indispensable lors de toute visite à Ho Chi Minh Ville. S’agissant de notre première étape au Vietnam, cela permet de mieux comprendre une page essentielle de l’histoire du pays… même si un peu de recul s’avère nécessaire afin de ne pas se laisser aveugler par la propagande.

Autres attractions en ville

Quelques-unes des architectures les plus intéressantes se concentrent dans un même quartier de la ville, et en particulier sur la rue Dong Khoi, où l’on retrouve notamment la Cathédrale Notre-Dame (inspirée de celle de Paris) et la Grande Poste Centrale.

A ces constructions historiques s’opposent des constructions plus modernes, qui illustrent bien le tournant qu’à pris la ville ces dernières décennies.

Vous l’aurez compris, si vous êtes plutôt branché nature et paysages, Ho Chi Minh Ville n’est sûrement pas faite pour vous. Il est par contre possible de s’échapper quelques heures, le temps de visiter d’autres sites touristiques autour de la ville…

On se laisse tenter par 2 visites organisées autour d’Ho Chi Minh Ville…

Plutôt adeptes du Do It Yourself, nous décidons pour une fois de nous laisser bercer et de partir en visite organisée à la découverte de deux des principaux sites touristiques autour de la ville. A vrai dire, nous serions partis seuls si cela avait été possible, ou surtout moins compliqué. Le manque d’informations est flagrant et vous oblige pratiquement à solliciter une des agences de la ville. Je vous conseille d’ailleurs de bien faire le tour des agences : certaines situées sur des axes moins passants offrent les mêmes packages, pour moins cher. Oui, car comme souvent, les agences font toute la même chose (ou presque).

Cu Chi Tunnels

On continue sur le thème de la guerre du Vietnam (je précise que nous ne sommes pas allés au Vietnam uniquement pour cela…) avec la découverte des fameux Cu Chi Tunnels :

Les tunnels de Củ Chi sont un immense système de tunnels souterrains situés dans la zone de Củ Chi, un des 5 districts suburbains de Hô-Chi-Minh-Ville (Saïgon) au Viêt Nam. Ils sont situés à une quarantaine de kilomètres au Nord-Ouest du centre ville…

Hormis les tunnels, nous avons également droit à une illustration des différents pièges que tendaient les vietnamiens aux américains. Des systèmes « simples », réalisés avec les moyens du bord et grâce à leur connaissance du terrain. D’ailleurs, tout était bon pour tromper les américains. Les soldats vietnamiens allaient jusqu’à porter des chaussures fabriquées à partir de pneus qui laissaient des traces dans la direction opposée (vous pouvez d’ailleurs en acheter… pas sûr que ce soit très tendance en France par contre…).

Quand aux tunnels, nous avons eu l’occasion de les expérimenter. A l’intérieur, nous n’y avons parcouru « que » 100 mètres, mais c’est comme si nous avions fait plusieurs kilomètres… nos jambes s’en sont souvenues pendant plusieurs jours. Même si les soldats vietnamiens étaient de plus petits gabarits que nous, on imagine mal comment ils pouvaient parcourir des kilomètres chaque jour à l’intérieur de ces tunnels si bas et si étroits (qui ont d’ailleurs été agrandis pour que les touristes puissent passer).

Cu Chi Tunnels Vietnam

Je tiens au passage à citer notre guide durant cette journée, qui a résumé la situation de manière très profonde… « You know the cartoon Tom & Jerry? Well, the americans were the Tom, and we were the Jerry ».

Informations pratiques :

  • coût de l’excursion (qui ne comprend que le transport) = 75 000 VND pp
  • entrée = 110 000 pp

My Tho / Ben Tre et le delta du Mekong

On a pas mal hésité entre faire un stop dans une ville proche de My Tho (Can Tho par exemple) et y organiser nous-mêmes une balade sur le Mékong OU partir en daytour depuis Ho Chi Minh Ville. Nous avions peu de temps et vu les difficultés pour obtenir des informations pratiques, nous décidons sans grande conviction de partir en journée organisée.

Direction donc My Tho, pour faire le très classique tour en bateau sur le Mékong. Passage tout d’abord au temple Vinh Trang qui se distingue par son grand bouddha (oui, on en aura vu plus d’un en Asie…).

Cette partie urbaine expédiée, nous arrivons par la suite aux abords du fleuve d’où part la petite balade en barque. Et comme toute sortie touristique organisée, vous faites tout d’abord halte dans un atelier d’artisanat local avant de déjeuner sur une île du Mékong aménagée pour les touristes. Comme ce n’est pas la raison pour laquelle nous sommes venus et que nous sommes des rats économisant le moindre sou (tour du monde oblige), ce sera surtout l’occasion pour nous de faire une balade à vélo sur l’île et de nous faire un nouvel ami :

C’est finalement l’heure de faire les quelques centaines de mètres en barque sur le Mékong. Le moment de la journée pour lequel nous sommes là. La balade est courte et touristique, comme nous l’avions imaginée, mais suffisant par rapport à ce que nous en attendions. Rien de bien spectaculaire en somme mais le faible prix de l’excursion permet tout de même de tenter la visite.

Mekong Ho Chi Minh Ville

Informations pratiques :

  • coût de l’excursion = 160 000 VND pp (soit environ 7 € par personne) en intégrant un groupe d’environ 20 personnes avec un guide parlant anglais.
  • Pour cette excursion, sachez que toutes les agences proposent exactement le même programme. Seule la qualité du repas du midi et éventuellement le nombre de personne dans le groupe peut varier. Donc ne vous prenez pas la tête et allez au moins cher.
  • Globalement, le programme d’une journée est le suivant : départ en bus jusque My Tho à 70 km d’Ho Chi Minh Ville > visite du temple Vinh Trang > visite à bord d’un bateau à moteur des îles Tortoise, Dragon, Phoenix et Unicorn > visite d’une fabrique de bonbons à la noix de coco > temps libre dans un village (vélo possible, ferme de crocodiles…) > dégustation de thé au miel > déjeuner > traversée d’un canal du fleuve à bord d’un bateau local > dégustation de fruits accompagnée de chants traditionnels > retour à Ho Chi Minh Ville. Les pourboires sont recommandés pour la traversée en bateau local et pour les chanteurs.

Faut-il aller à Ho Chi Minh Ville ?

Comme d’habitude, cela dépend du mode de voyage que vous préférez. Si vous aimez uniquement la nature et la tranquillité, fuyez ! Aucune douceur de vivre (de mon point de vue) et pas réellement de charme, hormis à 1 ou 2 spots bien précis dans la ville.
Par contre, si risquer votre vie en traversant et être bercé au son des klaxons ne vous gêne pas plus que ça, la ville vous permet de vous plonger dans ce qu’est le « nouveau » Vietnam.

Laisser un commentaire