On reprend une nouvelle fois un bus (cette fois pour un trajet de jour moins agité), direction l’ancienne capitale du Vietnam (jusque 1945), à savoir Hué. Nous arrivons chez notre hôte : un jeune couple vietnamien et leur petit garçon de quelques années logent dans les parties communes de l’immeuble qu’ils louent. Ils sous-louent ensuite les chambres à des touristes de passage. Les chambres sont très simples et ont été entièrement rénovées par le couple. Leur objectif : faire entrer un peu d’argent. Un entrepreneuriat typiquement local…

Hué et sa Cité Impériale

Tout d’abord, où se trouve cette cité impériale ? Eh bien, elle est en plein centre de la ville, bordée par la Perfume River. Et pour éviter de paraphraser inutilement Wikipedia, autant citer sa description directement :

Construite au bord de la rivière des Parfums à partir de 1805, celle-ci est entourée de larges douves qui délimitent sensiblement un carré sur un périmètre de plus de 10 km ainsi que de murs de 6 m de haut sur un périmètre de 2,5 km. La largeur des murs atteint par endroit 20 m. La citadelle est accessible par dix portes fortifiées, chacune munie d’un pont.

Bon attention, cela ne se résume pas à une vieille ville entourée par des grands murs. A l’intérieur de cette cité impériale se trouve par exemple la Cité Jaune Impériale, la Cité Pourpre Interdite (lieu de résidence de l’Empereur) mais également le Palais de l’Harmonie Suprême. En somme, une accumulation de noms qui en jettent !

Pour vous faire une idée de l’ambiance, voici quelques clichés pris sur place :

L’entrée dans la Cité Impériale vous coûtera 150 000 dongs par personne, soit environ 6 €. Il vaut mieux prévoir une bonne demie-journée pour la visiter ; cela dépendra surtout de votre rythme de marche et de l’étendue de ce que vous souhaitez voir.

A l’intérieur, vous constaterez que certains bâtiments n’ont pas été épargnés par la guerre contre les américains. D’autres ont quant à eux été rénovés.
De mon point de vue, la balade dans la Cité est l’occasion idéale pour flâner et passer un moment sympa, sans trop se fatiguer. Le souvenir vaut le déplacement, même si l’expérience n’est pas non plus celle qui nous aura la plus marquée dans notre parcours au Vietnam, et plus généralement en Asie.

La visite des tombeaux impériaux

Outre les tombaux de Tu Duc et Minh Mang que nous présentons ci-dessous, il faut savoir que d’autres tombaux impériaux de la dynastie des Nguyen peuvent également être visités, comme celui de Dong Khanh (proche de Tu Duc), plus petit que les autres mais encore plus calme…

Le tombeau de Tu Duc

Nous avions décidé de faire escale à Hué essentiellement dans le but de visiter la Cité Impériale. N’ayant pas eu le temps de me renseigner à fond sur chacune de nos destinations avant le voyage, j’ai été assez surpris des autres spots touristiques qu’offraient les alentours de la ville, et notamment le tombeau de Tu Duc.

Le site étant est situé en périphérie de la ville (à environ 6 km), soit vous prenez un taxi, soit vous faîtes comme nous et vous optez pour votre nouveau meilleur ami en Asie, le scooter (6€ la journée avec l’essence). Il vous faudra juste slalomer à travers la horde de commerçants autour du site, vous demandant de vous garer devant chez eux, moyennant finance, forcément… N’oubliez pas de lire notre mise en garde sur la pratique du scooter au Vietnam et les risques liés. Une fois sur place, l’entrée du tombeau coûte 100 000 dongs (environ 3 €).

Pour faire simple, le tombeau de Tu Duc est un lieu situé en pleine forêt, où l’un des empereurs qui régna durant le 19ème siècle choisit d’y faire construire sa sépulture… même s’il fut finalement enterré dans un lieu secret ! Peu importe ; le lieu est historique, et le cadre est très agréable : un parc de 12 hectares composé de bassins et de bâtiments dans lesquels l’empereur y passait déjà du temps de son vivant. Bien qu’il y ait quand même quelques touristes, l’endroit reste calme et la balade est à la fois sympathique et reposante. Avec le recul, c’était peut-être bien ma visite préférée lors de notre séjour à Hué.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Mausolée de Minh Mang

On enchaînera finalement notre journée en scooter avec le mausolée de Minh Mang. A nouveau un site très calme. J’ai un peu l’impression de me répéter, mais tout l’intérêt du lieu et de prendre du bon temps en flânant dans les allées du site tout en prenant vos meilleurs clichés des bâtiments d’architecture chinoise qui sont eux aussi des plus exceptionnels.

Le tombeau de l’empereur Minh Mang est un ensemble architectural comptant 40 monuments (palais, pavillons, temples, etc.) disposés symétriquement sur un axe allant de la Porte Dai Hong jusqu’au pied du mur d’enceinte La Thanh, derrière le tombeau royal.

La visite est très rapide, et vous coûtera l’équivalent de 100 000 dongs.

Faut-il applaudir ou… huer ?

Nous garderons globalement un bon souvenir de ce court séjour à Hué. Même si je trouve qu’il n’y a en soit pas de spot incroyable, les quelques visites faites et le calme relatif de la ville en font un lieu charmant que vous devez absolument considérer si vous prévoyez de visiter le Vietnam.

Laisser un commentaire