Découvrez le récit de notre aventure dans la jungle amazonienne. Au programme : pêche au Piranhas, trek dans la forêt et nuit à la belle étoile au beau milieu de la jungle !

Au départ de Foz de Iguaçu, nous prenons l’avion pour Manaus. Ce sera l’occasion de faire un petit tour dans la forêt amazonienne.

Arrivée à Manaus

A notre arrivée à l’aéroport de Manaus, nous constatons rapidement que l’agence dans laquelle nous avions réservé l’excursion dans la jungle et qui devait venir nous chercher nous a oublié… Un rabatteur d’une autre agence nous approche et nous indique quel bus prendre pour rejoindre le centre et notre logement (bus 306 pour 3 Reis par personne). Bien évidemment, il essaie de nous vendre en même temps l’excursion de son agence et nous accompagne même dans le bus jusqu’au centre… où il nous lâche enfin. Bon il nous aura quand même été utile pour rejoindre le centre. Il est dimanche après-midi et les rues sont désertes. Tout, mais vraiment TOUT, est fermé. Seuls quelques sans-abris dorment en face de l’hôtel par terre sur des cartons. Pas très rassurés, nous décidons d’explorer la ville le lendemain et de nous mettre en quête d’une nouvelle agence pour notre excursion dans la jungle.

A la recherche d’une excursion

Nous recevons un coup de fil dans notre chambre d’hôtel. Mais qui peut bien nous appeler ? Ah oui, c’est le rabatteur de la veille qui revient sur sa proie (nous). J’esquive gentiment sa proposition de nous conduire à son bureau et nous partons à la recherche d’une nouvelle agence d’excursion. Nous faisons en chemin la rencontre d’un autre couple de français en tour du monde (Guillaume & Alix) et continuons notre quête ensemble. Quelques agences plus tard, c’est décidé, nous partirons tous le lendemain avec Amazon Eco Adventures pour 4 jours et 3 nuits dont une dans la jungle… Nous finissons la journée dans un centre commercial afin de me trouver un tee-shirt manches longues (et ainsi éviter d’être le casse-croûte des moustiques…hum !).

En route vers la jungle !

Départ 5h pour le port de Manaus où nous prenons un bateau local pendant 3 heures. Nous passons la « rencontre des 2 eaux » (le Rio Negro de couleur noire et le Rio Solimoes de couleur brune). Nous embarquerons ensuite dans un petit speed-boat qui nous mènera jusqu’à notre lodge flottant sur le Rio Uruba, où nous nous installons et attendons tranquillement dans des hamacs l’arrivée du dernier couple du groupe.

L’après-midi, départ en bateau à moteur avec notre guide Marcos pour explorer les environs et observer la vie sauvage (aras, singes, oiseaux… mais pas de dauphin rose). La bateau montre des signes de faiblesse mais tout va bien, nous rentrons sain et sauf au lodge.

Le soir sera l’occasion d’une balade nocturne pour trouver des caïmans.

caïman amazonieMini-trek et pêche aux piranhas

Il est prévu de partir à 5h30 pour voir le lever du soleil sur le bateau en plein milieu de la rivière. Fabien se réveille à 5h15 : « c’est bizarre, je n’entends pas de bruit et le guide ne nous a pas réveillé à 5h. Bon je m’habille et je vais voir ». Il revient : « les Allemands sont déjà prêts ». Ah ces Allemands, toujours à l’heure ! Par contre, Les Français dorment toujours… Nous partirons tout de même à plus ou moins 5h30.

Après le petit-déjeuner à 7h, nous partons pour une marche de 3h dans la jungle pour continuer l’exploration et en apprendre un peu plus sur la faune et la flore. Sur l’une des photos ci-dessous par exemple, il s’agit de bullet ants que notre guide vient de titiller (appelées aussi fourmis balle de fusil du fait de leur piqûre très douloureuse, comparée à un coup de fusil). Pour information, il existe un rite sympa parmi les populations indigènes d’Amazonie lors du passage de l’adolescence à l’âge adulte qui consiste à insérer plusieurs dizaines de ces fourmis dans un gant afin de montrer son courage, sa résistance à la douleur et ainsi devenir un guerrier. Je vous laisse regarder sur Google pour plus d’infos, il y a aussi des vidéos sur Youtube… Notre guide nous a également sorti une belle mygale de son terrier et nous a appris quelques techniques de survie dans la jungle, à savoir comment trouver de l’eau, comment faire du feu, comment préparer une épine avec du paralysant pour la chasse…

Riches de cette marche où nous n’aurons finalement fait que 3 kilomètres en 3 heures…(j’avais pourtant juré que l’on avait fait plus… c’est fatiguant de marcher dans la jungle !), Nous rentrons au lodge pour le déjeuner. Le cuisinier est Péruvien et qu’est-ce que la nourriture est bonne !

L’après-midi, nous repartons en bateau pour pêcher le Piranha (dont l’un entaillera plutôt bien le doigt du guide) et continuer l’observation de la vie sauvage. La prise de la journée reviendra à Fabien qui n’aura péché rien d’autre qu’un ensemble de branches…

Il est temps de rentrer au lodge… mais que se passe-t-il, le bateau ne démarre plus ?! dommage pour les Allemands qui étaient au premier rang, il faudra pagayer.

En fin de journée, partie de dominos brésiliens avec le guide et le staff. D’abord France garçons contre Brésil puis France filles contre Brésil : on se fera éclater à chacune des parties…

3ème journée dans la jungle… et surtout une nuit perturbée !

Pour ce troisième jour, nous apercevons (enfin !) des dauphins rose d’Amazonie avant de partir rendre visite à une famille, puis allons discuter avec une vieille dame spécialiste des plantes médicinales (génialement instructif). Nous y mâchons une fleur aux propriétés anesthésiantes (on ne sentait plus nos langues et nos lèvres pendant plusieurs minutes).

Notre guide nous confectionne des couronnes en quelques minutes, nous goûtons la noix du Brésil et finalement nous apprenons comment faire du caoutchouc.

Ça y est, il est à présent temps de partir passer la nuit dans la jungle. Au passage, notre bateau foncera en plein milieu d’un arbre. Heureusement, tout le monde est indemne, sauf les quelques branches tombées sur le bateau.

Nous arrivons en pleine jungle et nos guides préparent le camp (quoi il n’y a pas d’installation déjà prête ?!).

C’est enfin l’heure de manger. Les guides font le feu, taillent des cuillères en bois, préparent le poulet… et nous, heu… nous les regardons ébahis par ce savoir-faire… à savoir que même en pleine jungle, le repas était délicieux !

Et finalement c’est l’heure de dormir…. non je rectifie c’est l’heure de se battre contre les moustiques (mais comment font-ils pour entrer dans la moustiquaire????). Des singes hurleurs, des bruits de pas… la nuit va être longue. Et enfin c’est le matin ! We did it ! (bon avec à nous deux environ 120 nouvelles piqures de moustiques)

jungle amazonieUn laborieux retour vers Manaus

Nous rentrons au lodge pour prendre une bonne douche et préparer artisanalement du jus d’açai (fraichement cueillie dans la jungle).

Voilà, c’est l’heure de repartir sur Manaus. Quelques problèmes de transport et 6 heures plus tard que prévu, nous voilà à l’hôtel. Ouf ! un repos bien mérité.

DCIM100MEDIAVisite de Manaus

Cette journée sera consacrée à la visite des points principaux de Manaus (notamment son opéra) et à la planification de la prochaine destination : au revoir le Brésil, nous partons pour le Pérou !

1 commentaire

Laisser un commentaire