Est-il possible d’apprécier l’île de Phuket sans forcément être un clubber à Patong ? L’île a-t-elle plus à offrir que des bars, des resorts et des massages bon marché ?

Je ne savais pas réellement à quoi m’attendre en arrivant sur l’île de Phuket. Sans jamais m’être réellement renseigné sur cette destination, ce que je m’imaginais était peu glorieux : des américains bedonnants se baladant avec leur conquête thaïlandaise âgée de 30/40 ans de moins qu’eux, des bars à perte de vue où se retrouvent fans de téléréalité et poseurs ; en gros, un tourisme de beaufs et de kékés poussé à l’extrême…  Nous avions par ailleurs rencontré d’autres personnes nous conseillant de quitter Phuket au plus vite afin de rejoindre les autres îles aux alentours.

Qu’en ai-je finalement pensé ? Mon verdict ci-dessous…

Patong et le centre touristique

Située sur la côte ouest de Phuket, la ville de Patong est la ville la plus touristique de l’île. Dans la navette partant de l’aéroport, tous les passagers y logeaient (sauf nous). Sa plage de 3,5 kilomètres est bondée de touristes. C’est également à Patong que se concentrent la plupart des resorts, mais aussi les principaux centres commerciaux. Si vous aimez faire la fête, vous y serez servi.

Le lieu le plus particulier à Patong reste certainement Bangla Road. Si vous aimez l’alcool à outrance, la drogue et les putes, c’est par là ! Oui, désolé, c’est pas très classe… tout comme l’endroit. J’y ai eu une impression assez glauque… L’environnement est particulier : certains bars semblent avoir été implantés dans d’anciens entrepôts, ce qui donne des airs d’industrialisation de la beuverie, et vers 18h on peut d’ores et déjà remarquer certaines jeunes femmes à leur « poste de travail »… bref, j’irai boire un coup ailleurs !

Je vous conseille tout de même d’y passer quelques heures afin de satisfaire votre curiosité touristique.  Si comme moi vous préférez loger dans des zones plus calmes, Patong n’est évidemment pas pour vous.

Nous avons préféré loger un peu plus au sud, à Kata.

Kata : l’anniversaire du roi et un aperçu de la vie locale

Nous avons parfois l’impression qu’il se passe toujours quelque chose lorsque nous arrivons dans une nouvelle destination. Et pour notre premier jour en Thaïlande, c’est l’anniversaire du roi, Rama IX, qui pour la petite information est roi de Thaïlande depuis maintenant 69 ans (il a 88 ans). Personnage incontournable, vous trouverez son portrait absolument partout en Thaïlande, ainsi que sur chaque billet de banque. C’est donc l’occasion de partager un évènement local. Au programme : des stands, des concerts, des chants en l’honneur du roi…

Même si les alentours de la plage de Kata restent tout de même touristiques, la ville en elle-même n’est pas si fréquentée par les touristes et est bien placée pour rayonner à travers l’île. Plus authentique, elle nous a permis d’avoir un petit aperçu de la vie locale : guesthouse avec des hôtes géniaux, petits restaurants locaux… Au passage, lorsqu’un thaïlandais vous dit qu’un plat est épicé, ne faites pas comme moi et changez de plat !

Le sud de l’île : des plages moins fréquentées

Si vous prenez la peine de parcourir un peu l’île, certaines plages de Phuket sont très agréables. Certes elles ne sont pas désertes, mais l’ambiance y est beaucoup plus décontractée…

Attention, les taxis et tuk-tuk ne sont pas donnés ! Le mieux reste certainement de louer un scooter, ce que semblent faire beaucoup de visiteurs (compter entre 200 et 300 baths la journée, soit entre 5 et 8 €).

La plage de Nai Harn est par exemple idéale pour les familles, avec son petit ruisseau traversant la plage. Elle était loin d’être surpeuplée lors de notre visite.

Vous pourriez facilement louper la plage de Ya Nui Beach si vous ne prêtez pas attention aux quelques scooters garés sur le côté de la route. Nichée dans une crique, cette petite plage n’est pas « secrète », mais reste calme et l’eau est assez claire (et chaude !) pour faire un petit peu de snorkeling.

Yanui Beach Phuket

Le Big Buddha de Phuket

L’île de Phuket abrite depuis peu l’un des plus grands Bouddha de Thaïlande. Cette statue de marbre blanc a bien entendu été dédiée au roi Rama IX. Vous trouverez ce grand Bouddha entre Kata et Chalong. La vue depuis la colline vaut également le déplacement.

La statue ne sera pas sans nous rappeler le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro. A titre de comparaison, sachez que le Big Buddha fait tout de même quelques mètres de plus que le Cristo Redentor (45 mètres contre 38 mètres). Mais à l’inverse, alors que la statue de Rio a été érigée à une altitude de 710 mètres, le Grand Bouddha de Phuket est quant à lui perché en haut d’une colline de 380 mètres. Le site et ses alentours sont encore en construction (décembre 2015), notamment l’intérieur du bouddha. Vous pouvez retrouver les étapes de la construction sur http://www.phuket-big-buddha.com/. Ci-dessous à quoi ressemblera le site une fois le chantier terminé :

Big Buddha Phuket
Au passage, l’entrée est gratuite mais les donations sont appréciées.

Pour conclure :

L’île de Phuket aura finalement été une agréable surprise. Si l’on prend la peine de la découvrir et de ne pas se cantonner aux lieux ultra-touristiques, il est possible de trouver quelques endroits plus reposants à l’écart du tourisme de masse.

Pour faire simple, si votre objectif est de faire la fête, Patong est le quartier où il faut être. Si vous souhaitez profiter d’un Phuket plus calme, le sud de l’île (quartiers de Kata, Karon, Nai Harn entre autres) est davantage pour vous. J’ai envie de dire : à chacun son Phuket !

1 commentaire

  1. Sea sex and sun, ça me rappelle exactement mon séjour l’année dernière !
    Le sud de la Thaïlande est trop touristique, les plages bondées et sales.
    J’ai préféré le nord beaucoup plus calme et plus accueillant.
    Bonne continuation vers le Cambodge…

Laisser un commentaire