Le principal attrait touristique de Puerto Madryn est la présence de baleines à proximité de la ville. Mais les voit-on de si près ?

Après notre séjour à Buenos Aires, nous faisons cap vers la province de Chubut en Patagonie avec comme destination la ville de Puerto Madryn. Même si cette dernière n’a rien d’exceptionnel, cette ville portuaire doit sa popularité à l’aire protégée d’El Doradillo et à la péninsule Valdés se situant à quelques dizaines de kilomètres au nord.

carte péninsule Valdés

Le rendez-vous annuel des baleines franches australes

Entre les mois de juin et d’octobre, les femelles se donnent rendez-vous dans le golfe de la péninsule Valdés pour y mettre bas et nourrir leurs petits dans un environnement calme et protégé avant de retourner au large. Jusque là rien de bien spécial… sauf que l’on peut les observer de très près sur la côte d’El Doradillo (et plus spécifiquement de la plage Las Canteras). Les baleines ne sont qu’à quelques mètres !

Nul besoin de payer une excursion en bateau ou d’être en pleine mer pour pouvoir s’émerveiller devant ses mastodontes marins. Car oui, ce sont bel et bien des mastodontes, pouvant mesurer jusqu’à 18 mètres et peser jusqu’à 80 tonnes.
En les observant de si près, et par le simple fait de regarder la taille de leur nageoire caudale, on se rend vite compte de la puissance et de la grandeur de ce mammifère (et à quel point nous pouvons être minuscules). On  pourrait y passer des heures à admirer le spectacle, surtout lorsqu’une ou plusieurs baleines se mettent à réaliser un ballet de sauts. Magique !

Conseil : pour être certain d’être au plus proche, veillez à vous renseigner sur les marées et à vous y rendre en marée haute (en vous rendant par exemple sur ce site). Munissez vous également de votre meilleur appareil photo…

Comment s’y rendre :

  • En excursion : au départ de Puerto Madryn, compter 350 à 400 pesos aller-retour en saison haute.
  • En vélo : je déconseille cette option en raison des vents qui peuvent rendre l’aventure très difficile.
  • En voiture : compter 1200 à 1400 pesos pour la journée de location avec franchise. C’est le moyen que nous recommandons car il permet de découvrir la péninsule Valdés la même journée en suivant la même route (ou éventuellement de descendre sur Punta Tombo).

L’écosystème de la péninsule Valdés

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la péninsule est une aire protégée où l’on trouve des guanacos, des moutons mais surtout de nombreuses espèces marines dans leur habitat naturel tels que des lions de mer (otaries), des éléphants de mer, des pingouins (manchots) de Magellan, des goélands, des dauphins…

Aussi, avec beaucoup de chance (ce qui ne fut pas notre cas), on peut assister à un phénomène exceptionnel et unique faisant l’objet de nombreux reportages : l’attaque des orques sur la plage. Cette technique de chasse de la baleine tueuse, comme on la surnomme, est en réalité très dangereuse pour elle car elle vient littéralement s’échouer sur la plage pour chasser les bébés otaries, prenant le risque de ne pas réussir à revenir dans des eaux plus profondes. Si vous avez le temps et êtes patients, les mois les plus favorables pour observer ce phénomène sont ceux de février à avril sur les zones de Punta Norte et de la Caleta Valdés.

littoral péninsule Valdés

Comment s’y rendre :

  • En excursion d’une journée : au départ de Puerto Madryn, compter 800 pesos le tour en saison haute, auxquels s’ajoutent 260 pesos pour l’entrée dans le Parc National de la péninsule. Vous pouvez y ajouter 860 pesos optionnels pour observer les baleines en bateau depuis Puerto Pyramides.
  • En voiture : avec 1200 à 1400 pesos pour la journée de location avec franchise, cela est le moyen le plus économique à partir de 2 personnes. Il faut cependant être prêt à rouler 5/6 heures sur une route caillouteuse à 60km/heure maximum. Prévoir de partir tôt ! mais pas de soucis, c’est largement faisable. Arrêtez-vous également au centre des visiteurs à l’entrée du Parc National afin de vérifier si toutes les routes de la péninsule sont praticables.

Punta Tombo et Punto Lomo

Au sud de Puerto Madryn, mentionnons également Punta Tombo où une colonie plus importante de pingouins/manchots de Magellan peut être observée. De la même manière, une colonie plus imposante de lions de mer est présente sur Punto Lomo.

Conseil : Si vous avez peu de temps ou un budget non extensible, privilégiez la péninsule Valdés qui vous permettra d’observer toute cette faune marine au même endroit.

Et encore autour de Puerto Madryn…

D’autres activités sont possibles autour de Puerto Madryn, parmi lesquelles l’observation des dauphins de Commerson entre juillet et mars (dauphin noir et blanc présent dans les eaux de Patagonie), ou nager avec les otaries.

Conclusion

Puerto Madryn est devenu l’une des escales à ne pas manquer lors d’un voyage en Argentine. Après nos visites autour de la péninsule, cette mise en bouche de la Patagonie a démarré en force et ce n’était que le début !

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire