Direction le quartier de Santa Teresa à Rio, quartier bohème et atypique niché dans les collines de la ville.

Santa Teresa à Rio : une atmosphère particulière

Le quartier de Santa Teresa se situe à proximité immédiate du centre ville. Néanmoins, il n’est pas question d’y retrouver les mêmes buildings et les mêmes grandes enseignes. Le quartier se caractérise avant tout par son charme.

Pour y accéder, vous devrez soit partir en moto-taxi (les taxis classiques refusant souvent de la course jusque Santa Teresa), soit prendre votre courage à deux mains et entreprendre à pied la montée des rues raides, étroites et pavées du quartier. Bien que cette solution ne soit pas la plus évidente, elle permet néanmoins de prendre son temps, de pouvoir profiter tranquillement des vues sur la ville que vous offre la balade mais également de constater à quel point Santa Teresa est différente du reste de Rio.
Les habitations sont plutôt de style colonial, avec des façades parfois repeintes ou alors complètement délabrées (voir photo ci-dessous).

En somme, il s’en dégage une ambiance plus reposante, voire « cool » avec également de nombreux espaces verts. Un côté artistique s’en dégage (Santa Teresa était le refuge des artistes durant la dictature) et cela dès l’entrée du quartier avec notamment les fameux escaliers Selaron.

Santa Teresa à Rio : quelques attractions touristiques

L’escalier Selaron

Pour la plupart des touristes, l’entrée dans le quartier de Santa Teresa se fait via l’escalier Selaron (du nom de l’artiste l’ayant réalisé, Jorge Selaron). L’escalier est un incontournable touristique de la ville de Rio de Janeiro. Il est composé d’environ 2000 carreaux de faïence et de 215 marches. Les carreaux font référence pour certains à d’autres pays du monde : il y a notamment quelques carreaux représentant Paris. Cet escalier laisse présager de l’atmosphère du quartier.

Le Parque das Ruinas

Le Parque das Ruinas attire également de nombreux touristes. Le lieu est un parc public où se trouve un bâtiment atypique (forcément, il se trouve à Santa Teresa…):

Le Parc des Ruines était la demeure de la mécène Laurinda Santos Lobo. Elle avait l’habitude de réunir des intellectuelles et des artistes dans son hôtel particulier, qui est aujourd’hui métamorphosé en projet lauréat de l’architecte Ernani Freire, qui a su garder la structure des ruines en ajoutant une allure contemporaine.

Il abrite régulièrement des spectacles ou toute autre manifestation culturelle.
L’autre intérêt du lieu est la vue panoramique qu’il offre sur une partie de la ville de Rio, notamment sur son centre ville.

Le « Bonde » de Santa Teresa

Si une petite promenade dans l’un des plus vieux tramways au Monde vous tente, le « Bonde » vous permettra de redescendre le quartier de Santa Teresa pour vous déposer par exemple dans le quartier de Lapa, proche du centre. Ce tramway a tout d’abord été construit en 1877 avant de devenir totalement électrique en 1896. Il a été classé monument national en 1988 et est désormais le seul tramway en activité au Brésil.
Sachez néanmoins que son service fut interrompu entre 2011 et 2015 suite à un grave accident. La ligne a depuis été plus sécurisée et de nouveaux « wagons » achetés, le but étant de rouvrir la ligne en vue des jeux olympiques de Rio, prévus en 2016 (ce qui permettra un accès plus facile au quartier de Santa Teresa). La balade est sympa, bien que l’on puisse se sentir un peu à l’étroit.


Sachez également que le quartier de Santa Teresa offre de nombreuses autres curiosités : ateliers d’artistes, restaurants, musées… Bref, Santa Teresa est un bonne échappatoire aux voyageurs souhaitant fuir quelques heures la folie des rues de Rio de Janeiro.

Laisser un commentaire