Découvrez la charmante ville de Paraty au Brésil…

Comment aller d’Ilha Grande à Paraty ?

Nous voilà de retour à la gare routière d’Angra Dos Reis après être revenus d’Ilha Grande en ferry. Nous devons cette fois prendre un bus direction Paraty. Au guichet, le vendeur ne parle pas un mot d’anglais mais on arrive finalement à trouver le bon bus : 41 reis par personne, soit l’équivalent de 10€ pour un trajet de 2 heures. Bon, il faut bien avouer que ce n’est pas super compliqué non plus…

Aller à Paraty2 activités à ne pas manquer à Paraty

Le centre historique

Le principal attrait de Paraty est son centre historique, à l’architecture coloniale particulière. Les maisons et commerces sont d’un blanc éclatant avec les encadrements de portes et de fenêtres colorés. Les rues sont toutes pavées. Sympa au début, mais franchement lourd pour marcher lorsque l’on fait plusieurs aller-retours.

Centre ville de Paraty
L’ambiance est sympa, assez chic, ce qui change de ce que nous avons pu voir pour l’instant. Et en bonus, le soir de notre arrivée est le dernier soir d’un festival (Festival da Cachaça). Nous avons droit à un concert gratuit mais également à une food-court sous chapiteau : une aubaine pour nous qui avons un budget à tenir ! Je précise que nous finirons par manger… japonais ! (non pas des sushis, mais des yakisobas). Des européens mangeant asiatique en Amérique latine, ça c’est la mondialisation !

Voyage à Paraty

Le toboggan naturel de Penha

Le centre historique se visitant assez rapidement, nous décidons le lendemain de nous exiler en pleine nature, à un endroit connu pour son toboggan naturel de 20 mètres de long. Et non ! Ce n’est pas pour les enfants ! D’ailleurs, nous n’en croiserons pratiquement aucun ce jour-là.. Pour cela, il faut prendre un bus local direction Penha (bus Colitur au départ de la gare routière de Paraty pour 3,4 Reis par personne l’aller. Faire arrêter le bus au bout de 20 minutes en arrivant devant les panneaux indiquant le Toboggan)

L’eau est froide, très froide, on se croirait dans la Mer du Nord. Une fois cet obstacle franchi, c’est l’heure des sensations extrêmes :

Toboggan ParatyBon, en réalité, il n’y a rien de bien extrême, sauf peut-être la fin de la descente… surtout si vous la prenez de travers sur la fin (il faudra penser à prendre le désinfectant avec nous la prochaine fois…).

La fin de la journée sera l’occasion de préparer notre prochain déplacement, assez conséquent : direction Sao Paulo en bus (6 heures de trajet) pour prendre dans la foulée un autre bus direction Foz de Iguaçu (16 heures de trajet) pour voir les plus grandes chutes d’eau au monde !

Laisser un commentaire